Actu

Gilet jaune, il réfléchit à une nouvelle dynamique à Brest

Date Added: 12/04/2019 07:08 by Actu
16pts
Description:

Jean-Luc Deniel, lors d’une marche pacifique des gilets jaunes à Brest (©Côté Brest).

Jean-Luc Deniel est gilet jaune à Brest depuis le tout premier jour, le 17 novembre 2018. Il le dit en souriant :

Je me suis levé gilet jaune un matin et, depuis, je le porte toujours.

Cela fait donc 21 semaines qu’il manifeste, essentiellement le samedi car, le reste de la semaine, il travaille.

Les revendications

Pourquoi s’est-il investi dans le mouvement ?

Lors de la dernière élection présidentielle, beaucoup ont pensé qu’une nouvelle démocratie allait se mettre en place. Rien ne change…

L’augmentation du gasoil, les taxes, les impôts, le pouvoir d’achat, l’environnement qui se dégrade… Ses revendications sont multiples, comme la majorité des gilets jaunes.

Ce mouvement m’a plu dès le départ parce qu’il est né sur les réseaux sociaux et qu’il a fait se rencontrer des gens divers, qui ne se connaissaient pas. Beaucoup travaillent comme salariés ou entrepreneurs, d’autres pas, certains votent à gauche, à droite, au centre, ou ne votent pas. Nous nous sommes rassemblés pour faire bouger les choses.

Un tel mouvement «fraternel», il n’en a jamais connu. «On en voit pour fêter des victoire...