Derniers articles

28pts - 24/08/2019 15:56:35

Certains manifestants ont également défilé contre le G7

Posted by
20 Minutes
56pts - 23/08/2019 12:24:56

Les nouveaux radars tourelles subissent particulièrement les sévices des conducteurs

Posted by
20 Minutes
60pts - 23/08/2019 12:13:05

Cette somme comprend 60 millions d'euros dépensés pour réparer les 1.000 appareil incendiés, tagués ou bâchés. 

Posted by
Europe 1
62pts - 21/08/2019 18:09:21

Lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle, le chef de l'État s'est dit "très vigilant" sur la fatigue des policiers, après plusieurs mois de tensions liées aux "gilets jaunes", notamment.

Posted by
Europe 1
54pts - 21/08/2019 14:35:28

Le dépaysement de l'enquête permettra notamment à un magistrat, présent lors de la manifestation et à qui avait été chargé le début de l'enquête, d'être entendu lors de l'instruction.

Posted by
Europe 1
132pts - 21/08/2019 10:22:35

Le moment de crispation survenu lors de l'entretien entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Brégançon le 19 août, aurait donc pu être plus tendu. En effet, l'interprète officielle du président russe n'a pas traduit à la lettre les propos du chef de l'Etat sur les Gilets jaunes, comme l'a vérifié

Posted by
Les Inrocks
40 - 24/08/2019 18:19:41

Gilets jaunes : les manifestants ont fait un « sit-in » à l’angle des avenues François-Mitterrand et De Gaulle. Les gilets jaunes ont fait leur rentrée ce samedi 24 août en Sarthe au Mans. Près de 200 manifestants ont sillonné les rues du centre-ville. Retour sur la journée. Lire aussi : Accident sur l’autoroute près du Mans : voiture sur le toit et 2 blessés dont un dans un état grave L’été a été plutôt calme pour le mouvement des gilets jaunes en Sarthe… Et pourtant des actions discrètes auraient bien eu lieu aux dires de certains : « Nous avons mené des actions en sous-marin. Des choses que l’on ne peut pas dire » Un appel lancé sur une page Facebook Info ou intox ? Toujours est-il qu’un appel à manifester ce samedi 24 août 2019 a été lancé sur la page Facebook du groupe « Colère 72 Officiel » Les fidèles du mouvement étaient au rendez-vous mais aussi de nouvelles têtes. Dispositif policier discret Le dispositif policier déployé ce samedi était plutôt discret. Et pour cause, aucun gendarme mobile ou CRS n’a fait le déplacement… Seul les policiers du commissariat et quelques agents de la police municipale étaient sur le pont. Le Mans : le cortège de gilets jaunes en bas de l’avenue du Général-Leclerc avec environ 200 manifestants dans ses rangs à ce moment là. (©Le Petit Courrier – l’écho de la vallée du Loir) Les manifestants ont rapidement identifié les agents en civil proférant à leur égard de vives insultes. Motos et voitures de patrouille sont restées à l’écart de la manifestation. Lire aussi : VIDEO. Affaire Schiappa. Sortie sous les gaz lacrymo des gilets jaunes jugés au Mans Passages à la gare et dans les rues piétonnes Le cortège a sillonné les rues du centre-ville du Mans avec un premier passage devant la préfecture de la Sarthe avant de descendre l’avenue du Général-Leclerc et de s’engouffrer dans la gare SNCF sans toutefois perturber le trafic des trains. La circulation des bus et trams perturbés En revanche, le trafic des trams et des bus a été perturbé durant l’après-midi. Les manifestants avaient envisagé de rejoindre les quais de la Sarthe pour y déposer 14 mannequins rappelant les événements du 21 juin 2019 à Nantes mais finalement ce projet est tombé à l’eau… Un seul mannequin était visible lors du défilé. Certains commerçants avaient baissé leur rideau par précaution Les gilets jaunes ont préféré se faire entendre dans les rues piétonnes et commerçantes. Par précaution, certaines boutiques de la rue des Minimes ont baissé leur rideau de fer le temps du passage du cortège. Sur le chemin, plusieurs feux de poubelles sont à signaler mais ils ont été rapidement éteints par des gilets jaunes. Idem pour un sac de chantier au niveau de la place Saint-Nicolas. Qui a lancé une grenade lacrymogène ? Une grenade lacrymogène a été lancée depuis le groupe des gilets jaunes alors que deux policiers tentaient d’éteindre un feu de poubelle. (©Le Petit Courrier – l’écho de la vallée du Loir) Qui a lancé une grenade lacrymogène ? La question mérite d’être posée ! Et pour cause, les forces de l’ordre se dédouanent d’une telle action d’autant que la grenade a été lancée, depuis le cortège, en direction de deux policiers qui étaient justement entrain de s’affairer autour d’un conteneur de tri sélectif en feu rue du 33e Mobiles. Mystère… Un mannequin incendié devant la préfecture de la Sarthe Après un « sit-in » de quelques minutes à l’angle des avenues François-Mitterrand et De Gaulle puis un nouveau passage par la rue des Minimes, la poignée de manifestants qui a suivi le mouvement jusqu’au bout a rejoint le parvis de la préfecture de la Sarthe où l’unique mannequin a été incendié devant les grilles.

Posted by
Actu
30 - 24/08/2019 18:19:41

Gilets jaunes : les manifestants ont fait un « sit-in » à l’angle des avenues François-Mitterrand et De Gaulle. Les gilets jaunes ont fait leur rentrée ce samedi 24 août en Sarthe au Mans. Près de 200 manifestants ont sillonné les rues du centre-ville. Retour sur la journée. Lire aussi : Accident sur l’autoroute près du Mans : voiture sur le toit et 2 blessés dont un dans un état grave L’été a été plutôt calme pour le mouvement des gilets jaunes en Sarthe… Et pourtant des actions discrètes auraient bien eu lieu aux dires de certains : « Nous avons mené des actions en sous-marin. Des choses que l’on ne peut pas dire » Un appel lancé sur une page Facebook Info ou intox ? Toujours est-il qu’un appel à manifester ce samedi 24 août 2019 a été lancé sur la page Facebook du groupe « Colère 72 Officiel » Les fidèles du mouvement étaient au rendez-vous mais aussi de nouvelles têtes. Dispositif policier discret Le dispositif policier déployé ce samedi était plutôt discret. Et pour cause, aucun gendarme mobile ou CRS n’a fait le déplacement… Seul les policiers du commissariat et quelques agents de la police municipale étaient sur le pont. Le Mans : le cortège de gilets jaunes en bas de l’avenue du Général-Leclerc avec environ 200 manifestants dans ses rangs à ce moment là. (©Le Petit Courrier – l’écho de la vallée du Loir) Les manifestants ont rapidement identifié les agents en civil proférant à leur égard de vives insultes. Motos et voitures de patrouille sont restées à l’écart de la manifestation. Lire aussi : VIDEO. Affaire Schiappa. Sortie sous les gaz lacrymo des gilets jaunes jugés au Mans Passages à la gare et dans les rues piétonnes Le cortège a sillonné les rues du centre-ville du Mans avec un premier passage devant la préfecture de la Sarthe avant de descendre l’avenue du Général-Leclerc et de s’engouffrer dans la gare SNCF sans toutefois perturber le trafic des trains. La circulation des bus et trams perturbés En revanche, le trafic des trams et des bus a été perturbé durant l’après-midi. Les manifestants avaient envisagé de rejoindre les quais de la Sarthe pour y déposer 14 mannequins rappelant les événements du 21 juin 2019 à Nantes mais finalement ce projet est tombé à l’eau… Un seul mannequin était visible lors du défilé. Certains commerçants avaient baissé leur rideau par précaution Les gilets jaunes ont préféré se faire entendre dans les rues piétonnes et commerçantes. Par précaution, certaines boutiques de la rue des Minimes ont baissé leur rideau de fer le temps du passage du cortège. Lire aussi : Il marche 662 kilomètres à travers la France pour tirer un trait sur l’armée Sur le chemin, plusieurs feux de poubelles sont à signaler mais ils ont été rapidement éteints par des gilets jaunes. Idem pour un sac de chantier au niveau de la place Saint-Nicolas. Qui a lancé une grenade lacrymogène ? Une grenade lacrymogène a été lancée depuis le groupe des gilets jaunes alors que deux policiers tentaient d’éteindre un feu de poubelle. (©Le Petit Courrier – l’écho de la vallée du Loir) Qui a lancé une grenade lacrymogène ? La question mérite d’être posée ! Et pour cause, les forces de l’ordre se dédouanent d’une telle action d’autant que la grenade a été lancée, depuis le cortège, en direction de deux policiers qui étaient justement entrain de s’affairer autour d’un conteneur de tri sélectif en feu rue du 33e Mobiles. Mystère… Un mannequin incendié devant la préfecture de la Sarthe Après un « sit-in » de quelques minutes à l’angle des avenues François-Mitterrand et De Gaulle puis un nouveau passage par la rue des Minimes, la poignée de manifestants qui a suivi le mouvement jusqu’au bout a rejoint le parvis de la préfecture de la Sarthe où l’unique mannequin a été incendié devant les grilles.

Posted by
Actu
28 - 24/08/2019 15:56:35

Certains manifestants ont également défilé contre le G7

Posted by
20 Minutes