Top Articles

1
56pts - 22/01/2019 22:54:18

Posted by
Actu
4
36pts - 02/02/2019 16:21:38

Le leader de La France insoumise a annoncé samedi dans les rues de Marseille qu'il se rendrait à l'Élysée mercredi pour y rencontrer le président de la République. 

Posted by
Europe 1
5
36pts - 18/09/2020 09:45:27

Pourquoi cette détestation des médias ? Invité d'Europe 1, vendredi, François Jost, auteur de "Médias : sortir de la haine ?", sémiologue et professeur émérite à l'Université Sorbonne Nouvelle, a répondu à cette question dans l'émission Culture Médias. Et c'est le début du mouvement des "gilets jaunes", en 2018, qui a déclenché son envie d'écrire à ce sujet.

Posted by
Europe 1
6
34pts - 20/09/2020 04:00:00

L’histoire de l’une des "héroïnes" des débuts du mouvement des Gilets Jaunes, Ingrid Levavasseur, la jeune femme aux cheveux roux. Depuis, elle a pris ses distances avec le mouvement. Mais son histoire est très emblématique.

Posted by
Europe 1
8
32pts - 16/09/2020 09:00:47

Les gilets jaunes brestois espéraient un débat avec Jean-Marie Bigard, présent à Guipavas, samedi dernier, pour son spectacle « Il était une fois Jean-Marie Bigard : l’histoire de ma vie ». Le débat n’aura pas lieu et les [...]

Posted by
GJ Magazine
9
32pts - 17/09/2020 07:20:28

Un homme de 50 ans comparaissait mercredi 16 septembre devant le tribunal. Il est accusé d’avoir tenté de désarmer un policier lors d’une manifestation de gilets jaunes au Mans.

Posted by
Actu
10
30pts - 26/04/2019 21:14:00

Une cabane faite de palettes et construite par des "gilets jaunes" à Ajaccio a été incendiée dans la nuit de mercredi à jeudi, et la piste d'un incendie volontaire est privilégiée. 

Posted by
Europe 1
12
30pts - 16/09/2020 18:43:13

Le 12 septembre, les défilés ont repris dans de nombreuses villes. Si la mobilisation était faible et la répression massive, les revendications n’ont pas bougé depuis 2018. Et pour cause, la situation sociale a empiré. [...] L’article

Posted by
GJ Magazine
13
30pts - 23/09/2020 18:42:28

Un peu plus de 1 000 gilets jaunes ont été condamnés à des peines d’emprisonnement ferme en un an. Mais des aménagements ont pu avoir lieu dans de nombreux cas. 1 014 peines de prison ferme En un an, [...] L’article...

Posted by
GJ Magazine
14
26pts - 15/09/2020 11:06:02

Alors que certains membres des Gilets jaunes ont manifesté à Flers samedi 12 septembre, d'autres habitants ont rejoint la manifestation à Paris.

Posted by
Actu
15
26pts - 17/09/2020 06:17:17

Chaque matin, Nicolas Canteloup offre ses précieux conseils aux invités de l'interview politique. Ce jeudi, Emmanuel Macron donne un conseil au gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Posted by
Europe 1
16
22pts - 27/01/2019 10:18:44

«Tout se passe très vite. On me lance une grenade et je me prends une balle. J'ai été doublement attaqué. Une grenade au pied et la balle», assure Jérôme Rodrigue...

Posted by
20 Minutes
17
20pts - 27/01/2019 14:40:27

Figure du mouvement des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues a été blessé à l’œil droit sur la place de la Bastille. Une double enquête de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) a été ouverte à la demande de la préfecture de police et du parquet de Paris. Jérôme Rodrigues était en train de réaliser une vidéo en direct sur Facebook, sur la place de la Bastille ce samedi après-midi, durant la manifestation des Gilets jaunes lorsqu’il a été grav...

Posted by
Actu17
20
18pts - 12/04/2019 07:08:02

Posted by
Actu
21
18pts - 21/06/2019 06:23:21

Chaque matin, Axel de Tarlé décrypte l'une des actualités économiques marquantes du jour.

Posted by
Europe 1
1
56 - 22/01/2019 22:54:18

Les parents d’Amlili lui ont mis un gilet jaune tricoté quelques heures v après sa naissance. (©DP) Amlili est le premier fils d’Anissa et d’Antoine, qui ont décidé de le vêtir d’un gilet jaune ajusté à sa taille, après seulement 5 heures de vie.googletag.cmd.push(function() { googletag.display("atf_pave-haut"); }); À travers ce geste, la famille veut y voir un symbole. Celui de la souffrance et de l’impuissance ressenties par une partie de la population française qui connaît « les fins de mois difficiles ». L’enfant souffrirait de la précarité de sa famille Le grand-père est persuadé que l’enfant a lui aussi souffert de la précarité de sa mère : Ma fille a vécu ça, le bébé l’a ressenti. Il a subi les émotions de sa mère dans son ventre. Je connais des gens qui s’abstiennent d’avoir un bébé parce que ça coûte cher ! A LIRE AUSSI : Plusieurs actions des Gilets jaunes dans la Manche Une forme de transmission La famille soutient le mouvement des Gilets jaunes depuis le départ : Je soutiens indirectement le mouvement. Mes proches ont subi cette conjoncture : on a réduit le budget des vacances pour les enfants, leurs loisirs et les sorties. Tout a augmenté d’un coup. Fadel Houcine, qui vit à Cherbourg depuis 2005, a d’abord manifesté sur plusieurs ronds-points, puis à Paris. Pour lui, c’est une forme de transmission : Nous avons pensé : pourquoi pas un bébé ? Il faut montrer que tout le monde est concerné. Parce que pour une maman qui va avoir un bébé, entre les couches, le lait, les vêtements, tout ça coûte cher…

Posted by
Actu
4
42 - 25/01/2019 16:20:31

Samedi 8 décembre 2018, les forces de l’ordre avaient utilisé des gaz lacrymogènes et des lanceurs de balles de défense lors d’affrontements avec les « gilets jaunes », à Mondeville, près de Caen (Calvados). Archives (©Nicolas Claich/Liberté – Le Bonhomme libre.) Comme nous l’avons révélé sur notre site internet, mercredi 23 janvier 2019, un homme de 43 ans, gilet jaune originaire de Bayeux (Calvados), a déposé plainte contre X pour « violences avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique ».googletag.cmd.push(function() { googletag.display("atf_pave-haut"); }); Un projectile en plein visage Constant avait été blessé au visage, samedi 8 décembre 2018, lors de heurts avec les forces de l’ordre au niveau de l’échangeur du pays d’Auge, sur le périphérique, à Mondeville, près de Caen. Il avait reçu un projectile au niveau de l’œil gauche. LIRE AUSSI : Le témoignage d’un gilet jaune blessé après les tensions à Mondeville, près de Caen : « J’ai reçu un tir de flashball dans le visage ! » « La vérité doit être faite » Vendredi 25 janvier 2019, la procureur de la République de Caen, Carole Etienne, annonce avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices » : La vérité doit être faite sur cette affaire. L’IGPN va examiner les circonstances dans lesquelles les forces de l’ordre ont fait usage de lanceurs de balles de défense (NDLR : LBD, communément appelés flashball). Les premiers éléments semblent indiquer que les normes réglementaires ont été respectées. Alors que le périphérique était bloqué par environ 200 manifestants, gendarmes mobiles et policiers avaient dans un premier temps utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Face à l’augmentation des affrontements, ils ont ensuite fait usage des fameux LBD. Carole Etienne précise : Les forces de l’ordre ont fait face à une hostilité grandissante. Ils ont reçu des billes de plomb, des boulons, des barres de fer… Les enquêteurs disposent de vidéos et d’enregistrements radio des messages échangés par les forces de l’ordre ce jour-là. S’il s’avérait que le tir provenait des rangs des gendarmes et non de la police, l’Inspection générale la gendarmerie nationale (IGGN) serait alors saisie. LIRE AUSSI : Frappé par un policier lors d’une manifestation, à Caen, il reçoit…780 € d’indemnités !

Posted by
Actu
5
38 - 27/01/2019 12:53:42

Jérôme Rodrigues,blessé à l’oeil lors de la manifestation à Paris, le 26 janvier 2019. (©AFP/Zakaria ABDELKAFI) Jérôme Rodrigues, l’une des figures du mouvement des Gilets jaunes grièvement blessé à l’oeil samedi à Paris, a été touché par « un tir de Flash-ball », a affirmé dimanche son avocat Philippe de Veulle sur BFMTV.googletag.cmd.push(function() { googletag.display("atf_pave-haut"); }); « J’ai des éléments matériels dans le sens où c’est un tir de Flash-ball » (un lanceur de balles de défense, NDLR), a déclaré Me de Veulle, disant « réfuter » totalement la thèse d’une blessure par un éclat de grenade de désencerclement. LIRE AUSSI : Gilets jaunes : au moins 69 000 manifestants, des heurts à Paris et en province « J’ai été doublement attaqué » Jérôme Rodrigues, toujours hospitalisé, a de son côté indiqué à LCI que l’un des projectiles qui l’a touché, tiré selon lui par un lanceur de balles de défense (LBD), avait été « ramassé » par des témoins. « Tout se passe très vite. On me lance une grenade et je me prends une balle. J’ai été doublement attaqué. Une grenade au pied et la balle », assure M. Rodrigues, accusant les autorités d’« abattage dans les règles de l’art ». Cette blessure est intervenue le jour où face à la polémique sur les lésions graves causées par les LBD 40 – qui ont remplacé les Flash-balls dans l’arsenal policier – le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait décidé d’équiper pour la première fois de caméras-piétons les forces de l’ordre dotées de ces armes dites « intermédiaires ». À Paris, l’IGPN saisie par le @PrefPolice fera toute la lumière sur les incidents qui se sont produits place de la Bastille. — Christophe Castaner (@CCastaner) January 26, 2019 « Il n’y avait pas de caméras (piétons), ni de sommations. C’est un non respect de la déontologie et des règles en vigueur », a déploré l’avocat de Jérôme Rodrigues sur BFMTV. LIRE AUSSI : Gilets jaunes et Foulards rouges : face aux violences des manifestations, il veut « défendre nos libertés » Enquête de l’IGPN Il a été blessé alors qu’il se trouvait face à des forces de l’ordre, et au moment même où il était en train de filmer en direct sur son compte Facebook (à partir de la 11e minute) l’arrivée du cortège de manifestants Gilets jaunes sur la place de la Bastille samedi après-midi. Sur sa vidéo, « on voit un éclair, un jet partir », a poursuivi Philippe de Veulle sur la chaîne d’information en continu. Le projectile ramassé par des témoins sera « mis à disposition » de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), saisie samedi par le préfet de police de Paris pour faire la lumière sur les circonstances de cette blessure. Une enquête a également été ouverte samedi par le parquet de Paris, selon une source judiciaire. #Paris : blessé pris en chage place de la #Bastille. Le préfet de Police, en accord avec le Ministre de l’Intérieur @CCastaner et le secrétaire d’Etat @NunezLaurent, saisit l’IGPN, afin que soient établies les circonstances dans lesquelles cette blessure est intervenue. — Préfecture de police (@prefpolice) January 26, 2019 LIRE AUSSI : Gilets jaunes : opposés aux violences, des Foulards rouges défilent à Paris ce dimanche Une plainte déposée Évacué par les pompiers et hospitalisé, Jérôme Rodrigues a été « plongé dans un coma artificiel cette nuit », a indiqué son avocat. « Il est sous le choc. Il va être handicapé à vie. C’est un drame pour lui et pour sa famille », a-t-il ajouté. Une plainte a été déposée samedi « tard au commissariat », selon Philippe de Veulle. Source : © 2019 AFP

Posted by
Actu
6
36 - 02/02/2019 16:21:38

Le leader de La France insoumise a annoncé samedi dans les rues de Marseille qu'il se rendrait à l'Élysée mercredi pour y rencontrer le président de la République. 

Posted by
Europe 1
8
36 - 18/09/2020 09:45:27

Pourquoi cette détestation des médias ? Invité d'Europe 1, vendredi, François Jost, auteur de "Médias : sortir de la haine ?", sémiologue et professeur émérite à l'Université Sorbonne Nouvelle, a répondu à cette question dans l'émission Culture Médias. Et c'est le début du mouvement des "gilets jaunes", en 2018, qui a déclenché son envie d'écrire à ce sujet.

Posted by
Europe 1