Top Articles

1
226pts - 05/06/2019 08:36:50

Posted by
Actu
4
200pts - 09/06/2019 14:54:45

Posted by
Actu
5
132pts - 21/08/2019 10:22:35

Le moment de crispation survenu lors de l'entretien entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Brégançon le 19 août, aurait donc pu être plus tendu. En effet, l'interprète officielle du président russe n'a pas traduit à la lettre les propos du chef de l'Etat sur les Gilets jaunes, comme l'a vérifié

Posted by
Les Inrocks
6
86pts - 20/08/2019 10:14:03

A quelques jours du G7, le président français a rencontré son homologue russe lundi 19 août au Fort de Brégançon (Var). Alors que celui-ci est écarté du G7, Emmanuel Macron lui a en quelque sorte tendu la main. Mais lors de leur entretien, le ton est parfois monté. Comme dans cet échange (ci-...

Posted by
Les Inrocks
7
76pts - 20/08/2019 13:09:47

Deux traductions différentes des propos du président russe sur les manifestations en France ont circulé. Vladimir Poutine a bien évoqué « onze morts » liées au mouvement des « gilets jaunes &raqu

Posted by
20 Minutes
9
62pts - 21/08/2019 18:09:21

Lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle, le chef de l'État s'est dit "très vigilant" sur la fatigue des policiers, après plusieurs mois de tensions liées aux "gilets jaunes", notamment.

Posted by
Europe 1
10
60pts - 23/08/2019 12:13:05

Cette somme comprend 60 millions d'euros dépensés pour réparer les 1.000 appareil incendiés, tagués ou bâchés. 

Posted by
Europe 1
11
56pts - 23/08/2019 12:24:56

Les nouveaux radars tourelles subissent particulièrement les sévices des conducteurs

Posted by
20 Minutes
12
54pts - 21/08/2019 14:35:28

Le dépaysement de l'enquête permettra notamment à un magistrat, présent lors de la manifestation et à qui avait été chargé le début de l'enquête, d'être entendu lors de l'instruction.

Posted by
Europe 1
16
32pts - 19/07/2019 17:51:48

Pour la dégradation de quatre radars sur la RN4 en Moselle, quatre "gilets jaunes" ont été condamnés en juin, à Metz, à quatre mois de prison avec sursis.

Posted by
Europe 1
17
30pts - 06/01/2019 15:39:58

La rumeur a largement circulé sur les réseaux sociaux ce samedi soir, jusqu’au milieu de la nuit. Il n’en était en fait rien : aucune mère de famille n’a été tuée des suites d’un tir de flashball durant la manifestation des Gilets jaunes à Paris. Une femme venant de Belgique se nommant Coralie, a été annoncée morte à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux ce samedi soir, après avoir été la cible d’un tir de flashball. Il s’agit d...

Posted by
Actu17
18
30pts - 27/01/2019 14:40:27

Figure du mouvement des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues a été blessé à l’œil droit sur la place de la Bastille. Une double enquête de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) a été ouverte à la demande de la préfecture de police et du parquet de Paris. Jérôme Rodrigues était en train de réaliser une vidéo en direct sur Facebook, sur la place de la Bastille ce samedi après-midi, durant la manifestation des Gilets jaunes lorsqu’il a été grav...

Posted by
Actu17
19
30pts - 02/02/2019 16:21:38

Le leader de La France insoumise a annoncé samedi dans les rues de Marseille qu'il se rendrait à l'Élysée mercredi pour y rencontrer le président de la République. 

Posted by
Europe 1
22
28pts - 24/08/2019 15:56:35

Certains manifestants ont également défilé contre le G7

Posted by
20 Minutes
1
226 - 05/06/2019 08:36:50

Le camp des Gilets Jaunes à Ploërmel (Morbihan) a été mercredi 19 décembre 2018. (©Le Ploërmelais photo d’archives.) L’information s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Samedi 8 juin 2019, un rassemblement des Gilets Jaunes d’envergure régionale est annoncé à Ploërmel (Morbihan). Objectif pour les organisateurs : manifester sans violence en revenant aux revendications initiales. Lire aussi : Ploërmel : le campement des Gilets jaunes démantelé Manifestation non déclarée Si aucune demande officielle de rassemblement n’a été déposée en mairie de Ploërmel, la manifestation se veut « pacifiste et familiale » selon les dires de Steeve Giampietro, porte-parole des Gilets Jaunes à Ploërmel : « Le mouvement n’est pas mort. A travers ce nouveau rassemblement, nous souhaitons démontrer que les Gilets Jaunes ne lâchent pas le morceau. Bien au contraire. C’est aussi une façon de prouver que nous ne sommes pas des casseurs, seulement des hommes et des femmes qui veulent faire entendre leurs voix. » Rassemblement au Super U de Ploërmel Le rendez-vous annoncé à 14h au rond-point de la Gare a finalement été déplacé sur le parking du restaurant routier, près du Super U de Ploërmel. L’association C un espoir qui lutte contre le cancer chez les enfants organise des animations dans le secteur de la Gare, nous ne voulons pas bloquer leur événement. Selon les organisateurs, près de 300 personnes sont attendues à Ploërmel. Lire aussi : VIDEOS et PHOTOS. Gilets jaunes : le calme défilé régional dégénère en affrontements à Pontivy

Posted by
Actu
2
206 - 07/06/2019 11:54:01

Nouvelles manifestations des Gilets jaunes à Cambrai et Lille (Nord) ces vendredi 7 et samedi 8 juin 2019. (©Illustration/Liberté Caen) Nouveau week-end de manifestations des Gilets jaunes ces vendredi 7 et samedi 8 juin 2019 dans le Nord. L’acte 30 du mouvement. La première aura lieu en nocturne, ce vendredi à Cambrai. Elle démarrera à 20 h de l’avenue de Dunkerque. La seconde est prévue samedi à Lille (Nord) et se veut être un rassemblement régional. Elle démarrera de la place de la République à 14 h. L’électricité augmente, le carburant aussi. Toujours rien de concret concernant notre portefeuille. Macron doit plier, Macron doit céder, Macron doit partir ! » lancent les organisateurs sur les réseaux sociaux. Lire aussi : Les Gilets jaunes de Caen surpris par la visite des CRS et de… Donald Trump Quelle mobilisation ? Reste à savoir quelle sera la mobilisation alors qu’au sein même du mouvement les Gilets se posent des questions sur ce type d’actions. Beaucoup revendiquent un retour à des blocages. La semaine passée, les Gilets jaunes avaient manifesté à Valenciennes, Dunkerque et Lille. Dans l’ensemble, la mobilisation a semblé faiblir. Des violences et dégradations avaient largement terni le défilé valenciennois. En revanche, les manifestations dunkerquoises et lilloises s »étaient passés relativement calmement. Lire aussi : Journalistes agressés et commissariat incendié à Rouen : six Gilets jaunes condamnés

Posted by
Actu
3
204 - 03/06/2019 17:26:34

Les Gilets jaunes appellent à un acte national, samedi 8 juin 2019, à Rouen (Seine-Maritime). (©RT / 76actu) INFO 76ACTU. « À l’abordage », scandent des Gilets jaunes sur les réseaux sociaux, à l’approche de l’Armada de Rouen (Seine-Maritime). Ils ont lancé un appel national pour le samedi 8 juin 2019, jour de leur acte 30. En plus de l’interdiction désormais habituelle de manifester dans le centre-ville, la préfecture s’apprête à prendre un arrêté interdisant les manifestations sur le site de l’Armada et autour. De plus, il sera interdit de porter ou de détenir un gilet jaune à l’intérieur des lieux de l’événement, sous peine d’amende. Lire aussi : Notre-Dame-des-Palettes, au rond-point des Vaches : une Zad aux portes de Rouen ? Un appel national qui divise les Gilets jaunes Tenter de bloquer l’Armada, certains gilets jaunes s’y refusent, d’autres en rêvent. Même s’ils sont passés de plusieurs milliers à quelques dizaines dans les rues rouennaises, les militants comptent à nouveau battre le pavé, samedi 8 juin, pour leur acte 30. C’est le sens de l’appel national lancé depuis des semaines sur Facebook, pour lequel 320 personnes ont répondu présent, contre 1 300 intéressés. L’initiative divise, dans les commentaires, les communautés de gilets jaunes et chez ceux que nous avons interrogés. « L’Armada, c’est d’abord du business », nous dit un militant du rond-point des Vaches pour justifier l’appel à manifester auquel il répondra. « Je refuse de bloquer une fête familiale », rétorque une mère de famille havraise, habituée des cortèges rouennais, qui n’ira pas manifester. D’autres, comme le représentant du rond-point des Vaches Olivier Bruneau, envisagent des tractages sans blocages. Manifestations interdites en centre-ville et autour de l’Armada Reste à savoir où les Gilets jaunes comptent défiler : vers le centre, ou sur le périmètre de l’Armada ? Si le rendez-vous est donné à l’hôtel de ville à 10 heures, les quais attireront forcément. Déjà, le sous-préfet de Seine-Maritime, Benoît Lemaire, prévient que le centre sera interdit « comme chaque samedi ». Pour cela, un arrêté préfectoral similaire à ceux pris chaque jeudi depuis fin mars devrait rapidement être publié. Quant au périmètre de l’Armada, Benoît Lemaire répond que les autorités réagiront « selon la situation ». Il ne croit pas à une manifestation d’ampleur près de l’événement : « Cela m’étonnerait que des gens veuillent manifester dans l’Armada, cela ne servirait pas leur cause », nous a-t-il dit. Selon nos informations, un arrêté d’interdiction de manifestation sera pris pour les dix jours sur le site et à ses abords directs. Samedi 8, il sera donc interdit de manifester dans le centre-ville de Rouen et sur tout le périmètre de l’Armada. CARTE. Samedi, l’interdiction concernera le centre-ville (tracé habituel) et l’Armada (tracé provisoire) : https://www.google.com/maps/d/u/0/embed?mid=1RqV6JteHNSxmmrAmvKJMdxRwouJO6_r4 Le gilet jaune interdit sous couvert d’antiterrorisme Périmètre au sein duquel le gilet jaune – « comme les gilets des autres couleurs » selon Benoît Lemaire – sera interdit sur le site, prévient-il : « En plus des objets interdits – aérosols, bouteilles, armes… – ce qui peut prêter à confusion avec les services de sécurité le sera aussi. C’est une mesure liée au contexte terroriste. » Un « contexte » qui ne justifiait pas de mesure similaire aux précédents grands rendez-vous : elle n’existait ni à la Foire Saint-Romain d’octobre 2017, ni à la fan zone de la finale de la Coupe du monde de juillet 2018. Une source confirme à 76actu que l’interdiction des gilets fluorescents n’a rien à voir avec l’antiterrorisme : C’est caché derrière ça, mais c’est bien lié aux Gilets jaunes. Le but, c’est de leur interdire l’accès à l’Armada, ce n’est pas autre chose. Toute personne ayant un gilet fluorescent devra le jeter à la poubelle lors des fouilles aux entrées ou rester à l’extérieur. Et si quelqu’un réussit à entrer avec son gilet, il sera sous le coup d’une amende de 135 euros, à l’instar des verbalisations pour manifestation dans un périmètre interdit en vigueur le samedi. Les portuaires « ne veulent pas bloquer » pendant l’Armada Interdits aussi, les gilets rouges des agents portuaires syndiqués à la CGT ne devraient de toute façon pas se sentir concernés. « Nous ne voulons pas bloquer l’Armada », a assuré Fabrice Lottin, délégué syndical des agents du port de Rouen, au nom de sa section, lundi 3 juin. Les agents étaient mobilisés contre la fusion prévue pour 2022 des ports de la Seine, alors qu’eux réclament qu’elle n’intervienne qu’en 2025. Toutefois, prévient Fabrice Lottin, les portuaires pourraient agir « si la fédération lance un appel » national.

Posted by
Actu
4
200 - 09/06/2019 14:54:45

Une cinquantaine de Gilets jaunes ont investi le village de Monet à Giverny, dans l’Eure ce dimanche 9 juin 2019 (©Le Démocrate vernonnais) Les Gilets jaunes sont arrivés à Giverny, dans l’Eure, à partir de 9 heures ce dimanche 9 juin 2019. Quelques-uns se sont postés rue Claude-Monet aux abords du musée, la plupart au débouché du passage souterrain entre les deux parkings. Ils tendent aux touristes un tract rédigé en anglais et en français où il est rappelé que « les Français sont en révolte contre l’injustice fiscale, sociale et environnementale ». En anglais, Gilets jaunes se dit « Yellow vests ». Une manifestation bon enfant et sans blocage. « C’est pacifique, on ne gêne personne. » En témoigne la bienveillance des gendarmes à leur égard. « On veut informer les gens de l’extérieur » Qui sont-ils ? « Ici il n’y a pas de porte-parole. Les Gilets jaunes, c’est la voix du peuple », dit l’un. Pourquoi avoir choisi ce lieu emblématique ? « C’est mûrement réfléchi. On veut informer les gens de l’extérieur car ce mouvement a très peu d’écho dans les médias étrangers. » En ce dimanche 9 juin, les Gilets jaunes sont présents également à Vernon (La Heunière), Pacy, Mantes, Gaillon, Buchelay et Mantes. Pourquoi ce nouveau mode d’action ? « Les grandes manifs, ça ne donne pas grand-chose ; en plus, il y a beaucoup de violence policière, donc on s’oriente plutôt vers des mouvements pacifiques comme celui-ci. » Qu’ils se sentent concernés ou pas, les touristes gardent le sourire. Certains même lèvent le poing en signe de soutien.

Posted by
Actu
5
132 - 21/08/2019 10:22:35

Le moment de crispation survenu lors de l'entretien entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Brégançon le 19 août, aurait donc pu être plus tendu. En effet, l'interprète officielle du président russe n'a pas traduit à la lettre les propos du chef de l'Etat sur les Gilets jaunes, comme l'a vérifié Check News. Pour rappel, lors de cet échange, Vladimir Poutine a déclaré, selon la version de sa traductrice : "Et d’ailleurs, ça ne se passe pas qu’en Russie. Je suis invité par le président français et je suis un peu mal à l’aise en le disant mais vous savez tous que pendant les manifestations des gilets jaunes, il y a eu plusieurs dizaines de personnes qui avaient été blessées, il y avait des policiers qui avaient été blessés et on ne veut pas du tout que des évènements pareils se passent dans la capitale russe." Manifestations réprimées en Russie: Poutine renvoie la France aux gilets jaunes, Macron lui répond pic.twitter.com/mPUhI9Uwjd— BFMTV (@BFMTV) August 19, 2019 Une version différente de RT France Mais la chaîne RT France a diffusé une autre version de ses propos, traduits par une voix masculine, qui évoque des morts et le nombre de blessés parmi les Gilets jaunes. En voici la retranscription : "Ce n’est pas qu’en Russie qu’il y a des évènements de ce type. Ce n’est pas très commode de le dire, je suis invité ici mais enfin, vous savez qu’il y a eu les manifestations des Gilets jaunes. D’après nos calculs, il y a eu onze personnes qui sont mortes, il y a plus de 2 000 personnes qui ont été blessées, il y a des policiers qui ont notamment été blessés. Nous ne voudrions pas que de tels évènements se déroulent dans la capitale russe et nous ferons tout pour que la situation intérieure ne dépasse pas le cadre de la loi." Chiffres exacts Deux sources russophones ont donné à Check News une traduction légèrement différente encore : "Selon nos estimations, onze personnes sont mortes. Il y a eu 2 500 personnes blessées, dont 2 000 officiers de police. Nous ne voulons pas que des événements similaires se produisent en Russie et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre situation politique intérieure soit stricte et conforme aux lois en vigueur." Cette version, avec ces chiffres, est reprise par une dépêche AFP. >> A lire aussi : Violences policières : “Il y a derrière chaque blessure une industrie qui tire des profits” REPLAY : Conférence de presse d'Emmanuel Macron et Vladimir PoutineREPLAY : Emmanuel Macron et Vladimir Poutine : Déclaration à la presse avant leur entretien à BrégançonPosted by Brut on Monday, August 19, 2019 Selon l'Elysée, "c'est l'interprète de Vladimir Poutine qui a minimisé" ses propos. Nulle "censure" de la part des chaînes d'information ni de l'Elysée, donc, comme l'ont allégué certains internautes. Les chiffres de onze morts (dont beaucoup dans des accidents de la route lors de l'occupation des ronds points) et de 2 500 blessés sont bien exacts.

Posted by
Les Inrocks
6
86 - 20/08/2019 10:14:03

A quelques jours du G7, le président français a rencontré son homologue russe lundi 19 août au Fort de Brégançon (Var). Alors que celui-ci est écarté du G7, Emmanuel Macron lui a en quelque sorte tendu la main. Mais lors de leur entretien, le ton est parfois monté. Comme dans cet échange (ci-dessous) au sujet des manifestations réprimées en Russie. Vladimir Poutine renvoie alors le chef d'Etat français aux violences qui ont émaillé les manifestations des Gilets jaunes : "Vous savez tous que pendant les manifestations des Gilets jaunes, plusieurs dizaines de personnes ont été blessées, des policiers aussi. Nous ne voulons pas que des événements pareils se passent dans la capitale russe." Manifestations réprimées en Russie: Poutine renvoie la France aux gilets jaunes, Macron lui répond pic.twitter.com/mPUhI9Uwjd— BFMTV (@BFMTV) August 19, 2019 “C'est la différence entre la liberté et le non-respect de liberté” Piqué au vif, Emmanuel Macron répond du tac au tac, avec une répartie assassine : "J'en suis préoccupé. Néanmoins la France a toujours respecté sa constitution, ses droits, et ceux du Conseil de l'Europe. La liberté de manifestation a été protégée. (...) Ceux qui ont manifesté se sont présentés librement aux élections. (...) On est un pays où les gens peuvent s'exprimer librement, manifester librement. Simplement on ne peut pas accepter qu'ils cassent et troublent l'ordre public car ça empêche les autres d'avoir leur propre liberté. C'est la différence entre la liberté qui suppose l'ordre public et le non-respect de liberté lorsque des gens ont des libertés réduites." Aouch. Vladimir Poutine a néanmoins invité Emmanuel Macron en mai prochain, pour les cérémonies du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Posted by
Les Inrocks
8
76 - 20/08/2019 13:09:47

Deux traductions différentes des propos du président russe sur les manifestations en France ont circulé. Vladimir Poutine a bien évoqué « onze morts » liées au mouvement des « gilets jaunes &raqu

Posted by
20 Minutes
9
68 - 23/08/2019 13:49:34

Claude Le Moguen et Gilbert Macrez, co-animateurs des Gilets jaunes du Pays Glazik. (©Côté Quimper) Créé en juin dernier, le groupe des Gilets jaunes du Pays Glazik entend continuer à exister. « Ce mouvement cherche un second souffle, se structure et se prépare à reprendre en main les affaires de la République. Les Glaziks (qui interviennent sur les communes de Quimper Bretagne Occidentale) militent pour une action citoyenne de masse en faveur de la résolution des urgences sociales, écologiques et démocratiques », souligne Claude Le Moguen, l’un des co-animateurs du groupe avec Gilbert Macrez. Une assemblée citoyenne est organisée mardi 27 août à 19 h 30 au Théâtre de Cornouaille, ouverte à tous. « Elle permettra de réfléchir et de se réapproprier le système ». La question des services publiques et de la crise aux urgences sera sans doute évoquée. Quid des municipales ? D’autre part, les soirées-débats des Mardis jaunes seront relancées. Elles auront lieu tous les quinze jours. La prochaine sera consacrée à l’euro, avec la présence d’Alain Ehkirch, à 20 h. Le lieu de sa tenue n’est pas encore connu. « Le mouvement des Gilets jaunes est un mouvement qui ne passera pas sans laisser de trace. C’est un mouvement profond », lance Claude Le Moguen. Quid des prochaines municipales ? « Nous n’excluons pas d’y aller, mais c’est compliqué, il faut une liste, un budget. Il y a déjà 7 ou 8 listes à Quimper, est-ce que cela résout le problème des gens ? », se demandent les co-animateurs. Assemblée citoyenne mardi 27 août à 19 h 30 au Théâtre de Cornouaille, salle des grands projets. A 18 h, projection du film J’veux du soleil de François Ruffin et Gilles Perret.

Posted by
Actu
10
62 - 21/08/2019 18:09:21

Lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle, le chef de l'État s'est dit "très vigilant" sur la fatigue des policiers, après plusieurs mois de tensions liées aux "gilets jaunes", notamment.

Posted by
Europe 1